Prêt vert et prêt-éco : qu’est-ce que c’est ?

Prêt vert et prêt-éco : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt vert et le prêt-éco sont deux solutions qui permettent à des particuliers de financer des travaux dont l’objectif est de réduire la consommation d’énergie. Il faut savoir que le prix de l’électricité, du gaz et d’autres combustibles ne cessent d’augmenter. Il est donc nécessaire de trouver d’autres issues afin de dépenser le moins possible.

Prêt vert et prêt éco : ce qu’il faut savoir

 

Qu’est-ce que c’est ?

Comme indiqué précédemment, il s’agit d’emprunts visant à effectuer des travaux d’économie d’énergie dans son logement que ce soit une maison, un appartement ou un studio.

Cela peut concerner, entre autres :

  • Amélioration de l’isolation (toit, murs, sols etc.),
  • Remplacement d’anciennes portes et fenêtres par des modèles isolants,
  • Installation de panneaux solaires,
  • Installation de régulateurs thermiques,
  • Installation de vannes thermostatiques,
  • Installation de chaudière à condensation,
  • Installation de ventilation mécanique contrôlée,
  • Mise en place de systèmes d’économie d’eau,
  • Etc.

 

Qui peut avoir droit à ce type de prêt ?

Ces solutions sont en général proposées aux :

  • Propriétaires qui occupent leur bien,
  • Propriétaires qui louent leur bien,
  • Locataires (à condition qu’ils aient l’autorisation du propriétaire).
  • Le bien doit principalement servir à l’habitation.

 

Quelles différences entre le prêt vert et le prêt éco ?

Il faut savoir que le « Prêt vert » comme il était conçu lors de sa parution n’existe plus depuis 2012. Cette solution avait été lancée en 2009 dans le but d’encourager les particuliers à faire des économies d’énergie et elle permettait d’avoir droit à des réductions d’impôts sur les intérêts. Il est d’ailleurs toujours possible de bénéficier de cet avantage pour un ancien prêt vert qui a été souscrit entre 2009 et 2011.

Aujourd’hui, il s’agit plutôt de crédits dits « crédits ou prêts énergie » qui sont officieusement des « prêts verts » proposés par les autorités et les établissements financiers. Bien évidemment, ils ne donnent plus droit à des avantages fiscaux et les conditions varient selon la région et la banque.

Et quid de l’éco prêt ? Il s’agit dorénavant d’un terme synonyme de prêt énergie.

Quels avantages ?

Si l’on souhaite réellement améliorer les équipements de notre bien dans le but de réduire sa consommation d’énergie, il est recommandé de contracter un prêt vert ou un éco-prêt.

Ces solutions proposent deux gros avantages : des taux d’intérêts plus avantageux pouvant atteindre 0% et une baisse de sa facture énergétique.

Où se renseigner ?

Pour en savoir plus, il suffit de visiter les sites internet des banques ou de les contacter directement. Mais dans un premier temps, il est conseillé de se renseigner auprès des autorités des différentes régions.

Plus d’informations :

A lire aussi :

Lire Plus
Vous avez besoin d'un Prêt Travaux?

Comparez ici une grande variété de solutions de crédits

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par e-konomiste.be et par nos partenaires .

Simuler

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire