La Belgique légalise l'euthanasie pour les mineurs !

La Belgique légalise l'euthanasie pour les mineurs !

La Belgique est devenue, le jeudi 13 février 2014, le deuxième pays à légaliser l'euthanasie pour les mineurs, plus précisemment, pour les enfants et adolescents atteints d'une maladie incurable, sans fixer d'âge minimum.
 
Depuis 2012, la Belgique avait déjà adopté une loi pour l'euthanasie des personnes majeures et conscientes de leurs actes, elles avaient la possibilité de rédiger une demande "volontaire, réfléchie et repétée" devant être analysée par trois médecins.
 

Euthanasie d'un mineur : dans quels cas ?

La loi approuvée par le Sénat et les députés relative à l'euthanasie des mineurs stipule qu'un mineur peut faire une demande d'euthanasie, mais, dans quel cas ?
La demande d'euthanasie pour un mineur ne peut être réaliser que si l'enfant ou l'adolescent est atteint d'une maladie incurable et fait face à des souffrances physiques insupportables qui ne peuvent pas être apaisées médicalement. Le mineur doit se trouver en phase terminale afin de pouvoir effectuer une demande. Le mineur doit également être conseillé par une équipe médicale et obtenir l'accord de ses parents.
 

Quel est le nombre de personnes concernés ?

Selon l'AFP, ce texte ne devrait pas concerné un grand nombre de mineurs. Entre dix et quinze cas dans l'année devraient être concernés, des mineurs atteints d'une maladie incurable, principalement d'un cancer, et dont le décès est prévu dans un délais court.
 En 2012, la loi relative à l'euthanasie des personnes majeures, a enregistré 1 432 cas officels d'euthanasies, ce qui représente 2 % des décès en Belgique
Les Pays-Bas, autorisent l'euthanasie des mineurs depuis 1998, pour les mineurs de plus de douze ans.
  A lire aussi :

Lire Plus
Trouvez un prêt personnel vraiment avantageux !

Simulez et comparez les meilleures offres de prêt

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire