En quoi consistent les arnaques au crédit entre particuliers et comment s’en protéger ?

En quoi consistent les arnaques au crédit entre particuliers et comment s’en protéger ?

Alors que vous êtes à la recherche d’une solution de crédit, vous trouvez sur Internet une offre qui semble intéressante. Taux peu élevé, conditions de remboursement facilitées… En échange, on vous demande de reverser immédiatement des frais de dossier. Et s’il s’agissait d’une arnaque au crédit entre particuliers ?

Arnaques au crédit entre particuliers : à quoi ça ressemble ?

 

Le terrain de chasse des arnaqueurs : les forums de discussion


Sur de nombreux sites internet, notamment spécialisés dans les conseils financiers et astuces économiques des espaces de discussion sont à disposition des internautes. Qu’il s’agisse de forums de discussion ou d’espaces de commentaires libres, on peut y retrouver de tout, aussi bien des témoignages sincères et dignes de foi que des hameçons lancés par des arnaqueurs, qui y voient là un endroit pour appâter de potentielles victimes.
 

Mode opératoire

Généralement sous des pseudonymes passe-partout (Monsieur DUPONT, Monsieur DUMOULIN…), les arnaqueurs postent donc des messages en réponse à un article sur le thème du crédit ou bien au commentaire d’un internaute qui déclare être à la recherche d’une solution financière. Généralement, ces personnes laissent une adresse mail et demandent à être recontactés en message privé pour mettre en œuvre la proposition de crédit alléchante.

La plupart des personnes victimes d’arnaques au crédit entre particuliers rapportent qu’il leur est demandé ensuite d’avancer des frais de dossier pour que la somme qu’ils souhaitent emprunter puisse leur être débloquée. Passé un délai assez long, il leur est aussi parfois demandé des frais supplémentaires, comme des taxes, car les prêteurs se trouvent bien souvent en Afrique et justifient leur présence sur ce territoire en se présentant comme de riches businessmen en voyage pour affaires. De fait, les paiements sont la plupart du temps exigés en mandat cash international.
 

La règle d’or : ne jamais avancer de frais


Le code de la consommation protège les consommateurs et prévoit que : « Tant que l’opération n’est pas définitivement conclue, aucun paiement, sous quelque forme et à quelque titre que ce soit, ne peut être fait par le prêteur à l’emprunteur ou pour le compte de celui-ci, ni par l’emprunteur au prêteur. ».

D’une manière générale, lorsque vous faites une demande de crédit, sachez donc qu’il est totalement illégal de réclamer le paiement de frais de dossiers avant le déblocage de fonds auquel vous prétendez. Les organismes professionnels d’emprunt le savent bien, respectent la loi, et ne vous demanderont jamais une telle avance.
 

Attention à l’usurpation d’identité !


Parfois, le but de l’arnaque consiste à récupérer des documents personnels qui pourraient permettre à une personne malintentionnée d’usurper l’identité de quelqu’un : carte d’identité, factures, avis d’imposition… Vigilance ! Cela arrive plus rapidement qu’on ne l’imagine et cette situation problématique est souvent bien difficile à résoudre auprès des services administratifs !

Voici quelques conseils qui vous permettront de vous tenir à l’écart de toute tentative d’arnaque :
  • Ne divulguez jamais vos coordonnées et données personnelles
  • Ne faites jamais aucune avance de frais
  • Ne fournissez jamais aucune photocopie de vos documents d'identité, de vos factures ou autres documents administratifs vous concernant et qui permettent de récupérer vos données personnelles.

Lire Plus
Trouvez votre Crédit à la consommation !

Comparez les offres et trouvez la plus avantageuse, au meilleur taux !

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire