Assurance contre le vol : que faut-il savoir ?

Assurance contre le vol : que faut-il savoir ?

Il est impossible de prévoir si l’on va se faire cambrioler ou dérober des biens… ce qui est certain, c’est que si cela se produit, il est toujours plus judicieux d’avoir souscrit à une assurance contre le vol !

Contrat d’assurance contre le vol

 

Quid de l’assurance incendie

L’assurance incendie, contrat utilisé massivement pour protéger les habitations, peut permettre de couvrir une partie des frais liés à un cambriolage. En fait, elle permet de rembourser les dommages causés à l’habitation en cas d’entrée par effraction. En revanche, ce contrat ne couvre pas la valeur des biens dérobés dans le cadre d’un cambriolage. Pour cela, il est donc nécessaire de contracter une assurance anti-vol.

Quels sont les biens couverts ?

L’assurance contre le vol permet d’indemniser les vêtements, bijoux, équipements informatiques, matériels, meubles qui ont été dérobés dans le cadre d’un cambriolage.

Comment faire jouer l’assurance ?

Avant toute chose, il est important de savoir que l’assurance contre le vol ne sera effective que s’il est effectivement constaté que l’on s’est introduit dans votre domicile par effraction. Pour cela, le vol doit s’être produit alors que toutes les portes et fenêtres étaient bien fermées, et la porte d’entrée verrouillée à clé, sans quoi vous ne pourrez pas prétendre au remboursement de la valeur de vos biens !

Par ailleurs, l’autre condition pour pouvoir faire jouer votre assurance contre le vol, est que votre maison ou votre appartement doit impérativement être régulièrement occupé. Par régulièrement, il est entendu que vous devez loger dans l’habitation concernée durant au moins 250 nuits par an.

Conseils pratiques

En cas de cambriolage de votre logement, vous devez immédiatement appeler la police pour qu’elle puisse constater l’effraction et dresser un procès-verbal, qui vous sera ensuite demande pour faire jouer votre assurance.

Au fur et à mesure de vos achats tout au long de l’année, pensez bien à conserver toutes les preuves d’achat de vos biens qui serviront ensuite de base pour l’indemnisation par votre assureur. Enfin, parce que le pire est bien souvent de perdre des données intimes et personnelles plutôt que des biens matériels, vous pouvez faire preuve de vigilance en sauvegardant sur un disque dur externe toutes vos données sensibles, comme vos photos de famille, que vous prendrez soin de conserver dans un coffre ou bien chez quelqu’un de confiance.

A lire aussi :

Lire Plus
A la recherche d'une assurance ?

Simulez, comparez et trouvez l'assurance qu'il vous faut avec l'E-Konomiste.

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire