Le chèque bancaire a-t-il encore de l’avenir ?

Le chèque bancaire a-t-il encore de l’avenir ?

Focus sur le chèque bancaire et sur son utilité en tant que moyen de paiement, à l’époque où (presque) tout passe par la voie électronique.
 

Tout savoir sur le chèque bancaire


De quoi s’agit-il ?

Le chèque bancaire, ou chèque agence, est un moyen de paiement qui est certifié par l’établissement bancaire qui le délivre à son client. Cela permet au créancier d’être certain qu’il sera payé, car la banque doit s’être assuré avant que le compte sur lequel est pris l’argent est bien débiteur de la somme indiquée sur le chèque.
 

Comment s’en procurer ?

A priori, toute personne disposant de la somme qu’il souhaite avancer peut obtenir un chèque bancaire, sur simple demande auprès du conseiller financier de son établissement bancaire.
 

Est-il encore utilisé ?

Les simples chèques classiques sont très peu utilisés en Belgique, car ils ont laissé place en priorité aux paiements par voie électronique (paiements en ligne, cartes de crédit). En effet, en 2002, la garantie bancaire des chèques traditionnels a été levée ; de fait, la plupart des commerçants belges ne les acceptent plus. Le chèque bancaire lui, en revanche, est encore utilisé, par les particuliers dans certaines situations et par certaines professions.
 

Qui utilise ce moyen de paiement ?

Il est toujours conseillé au particulier de privilégier le paiement par chèque bancaire dès lors qu’il s’agit d’acquérir un bien d’une valeur assez élevée : un achat immobilier, une voiture… Ce mode de paiement sécurise celui qui le reçoit et dans certains cas, il est même encore exigé.

Par ailleurs, il existe des professions qui continuent de travailler exclusivement avec ce mode de paiement : les notaires en sont très friands, mais aussi les entreprises clientes comme les grossistes et les détaillants, les entreprises portuaires, les marchands de bétail, les entreprises de transports ou encore les agences de voyages.

Le chèque bancaire représente un mode de paiement comptant très prisé de ces secteurs professionnels car, contrairement à l’argent liquide, il s’agit du seul mode de paiement comptant qui bannit le risque de vol pour celui qui le porte.
 

Comment être sûr qu’il ne s’agit pas d’un faux ?

Voici les éléments que vous devez vérifier si vous vous apprêtez à recevoir un chèque bancaire dans le cadre d’une transaction :
 
  • Il doit obligatoirement être émis par une banque belge et aussi être adressé à un bénéficiaire d’une autre banque belge ;
  • Il doit comporter le cachet de l’agence qui l’a délivré ;
  • Il est signé deux fois par des responsables de la banque émettrice ;
  • Le nom de l’acheteur doit figurer sur le chèque, dans l’encadré « Payable à... ».
Pour plus de sécurité, pensez à demander la carte d’identité de l’acheteur pour vérifier le chèque de banque ; enfin, l’acheteur doit impérativement écrire au verso du chèque bancaire : « Payable à... » et y inscrire votre identité, puis signer. Pour plus de tranquillité, vous pouvez aussi appeler directement la banque émettrice du chèque bancaire pour vérifier directement qu'il s'agit d'un authentique.



A lire aussi :

Lire Plus
Besoin d'un Compte Courant pour gérer votre argent ?

Simuler et trouver l'offre qui vous correspond, simple et gratuit !

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire