Combien puis-je emprunter ?

Combien puis-je emprunter ?

Combien puis-je emprunter ? Difficile de répondre à cette question de façon précise ! Chaque dossier de crédit est unique et dépend de votre situation professionnelle et personnelle, de vos crédits en cours et du projet que vous souhaitez concrétiser.

Combien puis-je emprunter pour mes différents projets ?

Comment définir le montant maximum des mensualités à rembourser ?

Savoir quel montant vous pouvez être en mesure de rembourser chaque mois vous permettra ensuite de répondre à la question « Combien puis-je emprunter ? » Pour cela, notez en détails quelles étaient vos dépenses et vos charges sur les 2 à 3 dernières années, en déterminant quel effort vous êtes prêt à faire et, à contrario, sur quelles dépenses vous ne pouvez pas faire l’impasse. Les banques acceptent en général d’accorder un prêt à hauteur de 33 % du montant de votre revenu, ce qui définit votre taux d’endettement maximum.

Sachez que le taux d’endettement maximum que vous calculerez ainsi correspondant à 33 % de vos revenus comprend la totalité de vos crédits. Si vous avez une capacité d’endettement de 600 € par mois par exemple, et que vous avez déjà un crédit pour lequel vous remboursez 100 € par mois, vous ne pourrez pas contracter un nouveau prêt exigeant plus de 500 € de remboursement mensuel.

L’exigence de revenus stables, réguliers et suffisants pour emprunter

Pour les travailleurs salariés

La fréquence de vos revenus est bien évidemment un autre critère qui a son importance dans le cadre de votre demande de crédit. Lorsque vous demanderez à votre banquier « combien puis-je emprunter ? », il regardera en premier lieu vos sources de revenus et la nature de votre activité professionnelle. Une personne travaillant en contrat précaire aura bien évidemment plus de difficultés à emprunter une grosse somme d’argent, alors que les salariés aux revenus stables et réguliers pourront faire monter leur taux d’endettement jusqu’à environ 40 % dans certains cas, si le reste à vivre est jugé suffisant.

Puis-je emprunter si j’ai fait le choix du travail en intérim ?

Les personnes qui sont adeptes du travail temporaire et qui multiplient les contrats depuis plusieurs années peuvent également emprunter : l’intérim peut être un choix et de plus en plus de banques le comprennent. Avant de vous prêter, le banquier vérifiera dans ce cas vos revenus sur plusieurs années. Si vous prouvez que vous n’avez aucune difficulté à décrocher des contrats, que vous avez un réseau suffisant dans votre domaine et que vos revenus couvrent largement vos dépenses, vous pourrez obtenir un crédit dans la plupart des établissements financiers.

Les entrepreneurs qui souhaitent contracter un prêt

Les travailleurs indépendants rencontrent souvent des difficultés pour emprunter. La banque leur demande les bilans et comptes de résultat sur plusieurs années afin de calculer le revenu net mensuel moyen de l’emprunteur et de faire une proposition de crédit en conséquence. L’activité doit être assez stable et pérenne pour que la banque accepte.

Puis-je emprunter même si je n’ai pas d’apport ?

Plus vous aurez un apport financier important à mettre dans la balance, plus cela pourra jouer en votre faveur. Aussi, avant de vous demander « combien puis-je emprunter ? », demandez-vous dans un premier temps « où en sont mes économies ? ». Si vous êtes capable d’épargner, vous inspirerez confiance à votre établissement financier qui aura moins de difficultés à vous proposer un prêt plus important. Le plus souvent, dans le cadre d’un crédit immobilier, la banque est rassurée si l’emprunteur est en mesure de fournir un apport couvrant les frais de notaire et 10 % du prix du bien.

Si ceci est valable pour un crédit immobilier, sachez que les prêts personnels sont accordés sans demande d’apport personnel.

Utiliser un simulateur en ligne pour avoir un ordre d’idée

Enfin, avec tous ces éléments, vous pouvez faire jouer les différents outils de simulation de crédit en ligne, pour avoir une réponse plus précise à la question « combien puis-je emprunter ? ». Vous trouverez une multitude de simulateurs en ligne, comme par exemple : Hypo.be, Immothekerfinottheker.be, ou encore Hyposmart.be.

Il est plus facile de calculer cela avec un simulateur car le montant des frais de dossier, le coût du crédit lié aux intérêts et le prix des diverses assurances auxquelles vous pourrez souscrire doivent être inclus dans le calcul. Il faudra additionner tous ces frais pour prendre en compte la somme totale à rembourser.

Que faire si les banques refusent mon dossier de crédit ?

Si vous êtes dans une situation instable ou temporairement précaire, il faut stabiliser vos revenus pour pouvoir contracter un crédit. Si malgré cela, vous essuyez des refus ou que les taux proposés par les banques sont prohibitifs, vous pouvez solliciter un courtier en crédit immobilier. Cet intermédiaire prend une petite commission, mais il vous permet de gagner un temps précieux et d’économiser sur le coût total de votre emprunt.

A lire aussi :

Lire Plus
Trouvez votre Crédit à la consommation !

Comparez les offres et trouvez la plus avantageuse, au meilleur taux !

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire