Emprunt immobilier : comment s’y prendre ?

Emprunt immobilier : comment s’y prendre ?

Vous avez trouvé la maison de vos rêves ou souhaitez investir dans votre premier appartement ; à quoi devez-vous faire attention avant de signer votre emprunt immobilier ? Quelques pistes.

Emprunt immobilier : guide des bonnes pratiques

 

Calculer son budget

Avant de vous lancer dans les démarches pour solliciter un emprunt immobilier auprès de votre banque, essayez dans un premier temps de calculer votre capacité d’emprunt afin d’avoir une idée de ce à quoi vous pouvez raisonnablement prétendre.

Cela dépend de plusieurs critères. D’un point de vue légal en Belgique, le montant des mensualités remboursées dans le cadre d’un emprunt immobilier ne doivent pas représenter plus de 33% du montant de vos revenus nets disponibles. A noter que cette règle ne tient pas compte des revenus transverses à votre salaire principal tels que les primes, 13ème mois, allocations familiales… On parle ici du « taux d’endettement ».

 

Quel type de prêt choisir ?

En fonction de votre situation, il peut être plus approprié de vous orienter vers un emprunt immobilier à taux fixe ou alors à taux variable.

 

Le prêt à taux fixe

En vous engageant sur cette solution d’emprunt immobilier, vous êtes certain au moins de connaître le montant des mensualités à rembourser jusqu’au terme, sans mauvaise surprise. Le taux proposé par votre banque au départ sera toujours le même, et ce peu importe la durée totale de votre emprunt immobilier.

En revanche, si à l’occasion d’une éventuelle baisse des taux du marché vous souhaitez renégocier votre emprunt immobilier, vous devrez vous exposer à payer des frais de dossier en supplément auprès de votre banque. A noter toutefois que le montant de ces frais de dossier reste négociable.

 

Le prêt à taux variable

Avec cette formule, votre emprunt immobilier s’adapte aux variations du marché. Lorsque les taux baissent, vos mensualités baissent ; quand les taux remontent, vous payez davantage, mais en général les prêts à taux variables sont bridés et ne peuvent pas prendre plus de 3 points d’augmentation. Renseignez-vous auprès de votre banque.

 

Alors, que choisir ?

En ce moment, les taux sont plutôt bas et ne pourraient que repartir à la hausse : c’est la raison pour laquelle il est plus indiqué d’opter pour un emprunt immobilier à taux fixe. En revanche, si vous prenez votre décision plus tardivement et que les taux sont bien repartis à la hausse, alors vous pouvez tenter un crédit à taux variable, en espérant que les taux rechutent ! Tout dépend de votre situation financière et familiale, et si vous pouvez vous permettre d’être un peu audacieux ou bien s’il vaut mieux que vous restiez sur la réserve.

A lire aussi :

Lire Plus
Trouvez un prêt personnel vraiment avantageux !

Simulez et comparez les meilleures offres de prêt

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire