Les pièges cachés du crédit revolving

Les pièges cachés du crédit revolving

Avant toute chose, il convient de préciser que le crédit revolving n'est qu'un outil, il n'est donc ni bon ni mauvais en soi. Cependant, on constate qu'il est souvent mal utilisé, ce qui peut conduire les emprunteurs à des situations dramatiques, parfois au surendettement.
 
Pour en savoir plus... Comparez les solutions de crédit revolving du marché, découvrez leurs avantages et leurs inconvénients et choisissez la solution qui vous convient.

Crédit revolving, le problème de la transparence

Le principal problème avec le crédit revolving, c'est l'opacité des offres. Bon nombre de bénéficiaires n'ont pas compris les modalités de remboursement et ne se rendent pas compte que le taux appliqué est extrêmement élevé au moment où ils signent le contrat. 
De plus, certaines enseignes de grande distribution proposent à leurs clients une carte permettant de régler en plusieurs fois sans toutefois leur annoncer expressément qu'il s'agit d'une carte de crédit qui sera associée à un crédit revolving. Ainsi, bon nombre d'acheteurs ne savent même pas qu'ils ont souscrit un crédit renouvelable.
 
Le crédit revolving, une formule complexe
 
Il est difficile de calculer précisément le coût final de ce type de prêt, et ce pour deux raisons :
 
1- La réserve se reconstitue au fur et à mesure, et on ne peut pas anticiper les dépenses futures puisque le client peut retirer quand il le souhaite. Si le taux est connu, le coût en euros est bien plus imprévisible.
 
2- La plupart des contrats sont signés pour un an et sont renouvelables. À la différence d'un prêt à tempérament, on ne sait donc pas quand le crédit arrivera à échéance.

 

Des alternatives au crédit revolving existent

On nous présente rarement les choses ainsi mais dans de nombreux cas le crédit revolving pourrait être remplacé par un prêt à tempérament, bien moins coûteux et avec une échéance déterminée à l'avance.
De nombreuses personnes utilisent le crédit renouvelable pour effectuer des achats qui ne sont pas indispensables, car elles ne sont pas conscientes du surcoût que cela représente par rapport à un achat au comptant. Pour ce qui n'est pas indispensable, le mieux est de différer l'achat.
 
Découvrez tous nos articles 

A lire aussi :

Lire Plus
Vous avez besoin d'un Crédit Renouvelable?

Comparez ici une grande variété de solutions de crédits

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire