A propos de la mutuelle santé

A propos de la mutuelle santé

La mutuelle santé est-elle obligatoire ? A quoi sert-elle ? Est-il vraiment nécessaire d’en contracter une ? Toutes nos réponses à ces questions essentielles sur la mutuelle santé.
 

Fonctionnement de la mutuelle santé en Belgique


Une complémentaire obligatoire


En Belgique, il est obligatoire de s’affilier auprès d’une mutuelle santé de façon à pouvoir prétendre aux remboursement de soins par la Caisse auxiliaire d’assurance maladie et invalidité (CAAMI).


Où s’inscrire ?


Il existe plusieurs organismes pouvant permettre aux affiliés de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie et invalidité de souscrire à une mutuelle santé. En voici la liste :
  • la mutualité chrétienne ;
  • la mutualité libérale ;
  • la mutualité libre ;
  • la mutualité neutre ;
  • la mutualité socialiste ;
  • la Caisse des soins de santé de la Société nationale des chemins de fers belges, pour les employés de la SNCB .

Enfin, la Caisse auxiliaire d’assurance maladie et invalidité propose également un service de mutuelle santé complémentaire à ses adhérents.


Quels sont les soins remboursés ?


Grâce à la mutuelle santé, qui agit en complément de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie maladie et invalidité, de nombreux soins de santé sont remboursés aux patients. Ceux-ci sont répartis en différentes catégories définies par la réglementation :
  • les visites et consultations des médecins généralistes et des médecins spécialistes ;
  • les soins donnés par les kinésithérapeutes ;
  • les soins donnés par des infirmiers et par des services de soins infirmiers à domicile ;
  • les soins dentaires ;
  • les frais liés aux accouchements ;
  • les prothèses, bandages et implants ;
  • les soins hospitaliers ;
  • les soins en maison de repos pour personnes âgées ;
  • les soins de rééducation fonctionnelle.

Par ailleurs, la mutuelle santé vient couvrir les frais liés à l’achat de médicaments et de préparations réalisées en pharmacie.
 

Comment se passe le remboursement ?


La mutuelle santé rembourse ses adhérents soit après qu’ils aient eu payer leurs prestations de soins, soit en utilisant le principe du tiers payant grâce auquel il n’y a aucune avance de frais à faire. Le professionnel de santé fixe ses tarifs en fonction du secteur dans lequel il exerce : on parle de secteur conventionné ou non.

Le secteur conventionné permet un remboursement plus important par la Caisse auxiliaire d’assurance maladie et invalidité. Ensuite, vient s’ajouter le montant remboursé par la mutuelle santé, qui sera plus ou moins important en fonction de la nature du contrat souscrit.

Enfin, le différentiel entre les remboursements effectués au patient et les honoraires qu’il a à régler représentent sa quote-part personnelle, ou encore le ticket modérateur.



A lire aussi :

Lire Plus
A la recherche d'une assurance ?

Simulez, comparez et trouvez l'assurance qu'il vous faut avec l'E-Konomiste.

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire