Le prêt sans banque, ça existe ?

Le prêt sans banque, ça existe ?

On assimile souvent emprunt et banque… A tort ! Effectivement, la plupart des emprunteurs passent par un établissement de crédit lorsqu’ils ont besoin d’un financement, mais sachez que des solutions de prêt sans banque existent pour les particuliers.

Quel est le fonctionnement du prêt sans banque ?

Quelles sont les différentes options si l’on ne souhaite pas passer par une banque pour faire une demande de crédit ?

Financer un projet grâce à l’épargne des particuliers

Le prêt sans banque peut fonctionner comme un crédit bancaire classique, c’est notamment ce qui se passe lorsque l’on opte pour le crédit entre particuliers.

Dans ce cas, comme si votre interlocuteur était une banque, il faudra lui fournir les documents qu’il demande et il vous indiquera, au vu de vos revenus, quelle somme il accepte de vous prêter.

Vous définirez ensuite un taux d’intérêts et les conditions de remboursement. Il est plus sûr de formaliser ce crédit par écrit afin de sécuriser les deux parties.

Communiquer sur un projet innovant pour obtenir un financement participatif

Il est également possible d’opter pour un type de financement plus atypique comme le financement participatif ou crowdfunding. Ici, le fonctionnement est différent : vous choisissez une plateforme de crowdfunding sur laquelle présenter votre projet.

Ce type de financement n’est possible que pour les personnes qui ont un projet innovant ou à caractère social, en tout cas quelque chose qui motive assez les financiers potentiels pour qu’ils décident de s’investir dans le projet. Une fois votre projet mis en avant, vous devez définir des contreparties pour différents montants.

Vous n’aurez donc pas à rembourser les personnes qui contribuent au projet, mais elles recevront une contrepartie de votre choix. L’argent n’est ensuite versé que si le montant initial demandé par le créateur de projet est atteint.

Comment trouver un prêt sans banque en Belgique ?

Le prêt entre particuliers n’est pas encore rentré dans les mœurs en Belgique : peu de sites proposent de mettre en lien les emprunteurs et les prêteurs. Cependant, les sites français permettent parfois aux emprunteurs belges de trouver une solution de financement adaptée.

Le premier site à proposer ce type de service de façon encadrée pour les emprunteurs belges est Mozzeno, une plateforme dédiée au crédit sans banque.

Les particuliers qui disposent d’un excédent d’épargne peuvent proposer leur contribution tandis que ceux qui souhaitent emprunter sans passer par une banque peuvent également trouver leur bonheur.

Le site propose également un espace dédié au financement participatif. Ici, le site sert vraiment d’intermédiaire entre prêteur et emprunteur : il propose un service qui évalue la capacité de remboursement de l’emprunteur, le fonctionnement est quasi identique à celui d’une banque.

Notons aussi le site pret-entre-particuliers. Le fonctionnement est différent : le site donne des conseils pour que le prêt entre particuliers se passe au mieux mais il ne gère pas les demandes ni les transferts d’argent. Il est également possible de déposer ou de consulter les annonces pour mettre en place des crédits sans banque.

Le prêt sans banque pour financier quels types de projets ?

Vous pouvez utiliser le prêt sans banque quel que soit l’objet du financement. Ce mode de fonctionnement offre l’avantage d’être très souple : du moment que vous êtes en accord avec l’autre partie et que la loi n’est pas enfreinte, vous pouvez moduler le prêt comme bon vous semble. En pratique, le prêt immobilier sans banque est rare car le prêteur prend alors un risque sur une somme très importante.

Quels sont les risques ?

Les risques du prêt sans banque pour le prêteur

Le principal risque est supporté par le prêteur, car en cas de non remboursement il risque de perdre l’intégralité de la somme prêtée.

En pratique, pour éviter cela, prêteur et emprunteurs se rencontrent et l’emprunteur fournit certains documents afin de prouver qu’il sera bien en mesure de rembourser le crédit.

C’est pour cette raison qu’il est très rare de trouver un prêt personnel sans justificatif de salaire : les prêteurs sont inquiets et veulent avoir l’assurance d’être remboursés car ils n’ont pas les reins aussi solides que les banques en cas d’impayé.

Dans tous les cas, il faut absolument rédiger un contrat qui permet de formaliser cet accord entre les parties.

C’est pour cette raison que les sites proposant une interface pour les prêts entre particuliers ont de beaux jours devant eux : ils permettent de trier les emprunteurs de manière professionnelle et d’améliorer la sécurité des prêteurs. Un système qui est finalement similaire au crédit bancaire !

Emprunteurs, ne sous-estimez pas les risques

Les emprunteurs aussi doivent être vigilants, notamment lorsqu’ils répondent à des petites annonces. Si le taux proposé est exagérément bas, méfiez-vous. Une arnaque connue dans ce milieu consiste à faire payer des frais de dossier ou la première mensualité alors que vous n’avez pas encore reçu le capital. Et le prêteur disparaît ensuite…

Veillez également à accepter des offres où le taux est correct, il ne doit jamais dépasser le taux de l’usure.

A lire aussi :

Lire Plus
Trouvez un prêt personnel vraiment avantageux !

Simulez et comparez les meilleures offres de prêt

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire