Remboursement du dentiste : comment ça se passe ?

Remboursement du dentiste : comment ça se passe ?

En Belgique, le remboursement des soins et des consultations effectués chez un dentiste est soumis à de nouvelles règles mises en place depuis l’année dernière.Voici ce qu’il faut désormais savoir sur le remboursement du dentiste.
 

Dentiste et remboursement : les nouvelles règles


Un nouveau parcours de soins De façon à inciter les patients à consulter régulièrement leur spécialiste dentaire, la Commission nationale dento-mutualiste a décidé de mettre en place un nouveau système de remboursement du dentiste. Il s’agit du « trajet de soins buccaux », un parcours de soins grâce auquel les patients sont mieux remboursés s’ils ont consulté leur dentiste l’année précédant leur consultation.
 

Comment ça marche ?

Concrètement, jusqu’en 2016, cette mesure de remboursement du dentiste était déjà applicable pour tous les détartrages. Désormais, la mesure est élargie également aux soins à appliquer en cas de carie, ou encore aux extractions de dents malades.

De fait, tout patient consultant son dentiste pour un tel type de soin mais n’ayant pas consulté son spécialiste l’année précédente devra payer de sa poche un montant 15 % plus élevé que s’il a bien suivi le trajet de soins buccaux en vigueur en Belgique. C’est en effet le ticket modérateur qui s’avérera être plus élevé pour le patient.
 

Quels types de soins sont concernés ?

Cette nouvelle disposition de remboursement de dentiste concerne les actes courants liés au problèmes dentaires comme les caries, les extractions de dents ou les soins d’entretien comme les détartrages. En revanche, cela ne concerne pas le remboursement des consultations, des soins préventifs, de l’orthodontie et de la parodontologie.
 

Qui est concerné ?

Les patients concerné par le nouveau système de remboursement du dentiste sont les personnes majeures, affiliées à une mutuelle santé obligatoire. En effet, les enfants et adolescents de moins de 18 ans ne sont pas concernés car il bénéficient toujours d’un remboursement de dentiste de la part de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie et invalidité.
 

Pensez à faire votre visite !

Aussi, pour être sûr de bien pouvoir bénéficier d’un remboursement optimal de votre dentiste, jouez la carte de la prévention et pensez à bien lui rendre visite, ne serait-ce qu’une fois par an. Mieux vaut prévenir que guérir ! Car même si vous pensez ne pas en avoir besoin, votre dentiste pourra toujours vérifier la bonne santé de vos dents et de vos gencives, vous conseiller sur votre mode de brossage, vérifier que vous n’avez pas de caries en formation ou encore programmer avec vous une date de consultation pour votre prochain détartrage.

Une visite de contrôle qui peut donc s’avérer utile et vous rendre service le jour où vous aurez besoin du remboursement de votre dentiste !



A lire aussi : 

Lire Plus
A la recherche d'une assurance ?

Simulez, comparez et trouvez l'assurance qu'il vous faut avec l'E-Konomiste.

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire