Tarif assurance auto : comment payer moins ?

Tarif assurance auto : comment payer moins ?

Le tarif d’une assurance auto peut varier selon différents éléments. Nous allons vous dire quels sont ces détails qui peuvent vous permettre éventuellement de payer moins pour la protection de votre véhicule.

Il est vrai que posséder une automobile engendre de nombreux frais qui pèsent sensiblement sur le budget d’un foyer. Par conséquent, vous allez surement apprécier ces informations car la moindre économie obtenue est toujours la bienvenue.
 

Tarif assurances auto : 5 choses à savoir


Tout d’abord sachez que selon différentes études, il a été prouvé que plusieurs critères comme le bonus-malus, le lieu de résidence et le type de véhicule peuvent faire varier le prix d’une assurance auto. Bien entendu, il ne faudra pas mentir à la compagnie d’assurance car celle-ci pourrait refuser de vous indemniser si elle s’en rend compte.
 

1/ Le choix du véhicule


Bien entendu selon que vous possédiez une voiture de luxe ou une simple citadine, le prix ne sera pas le même. Un beau modèle peut attirer des vandales ou des voleurs. Plus un modèle est volé ou vandalisé plus les assurances prennent en compte ce facteur pour augmenter le tarif pour couvrir ce type de véhicule.

C’est la même chose avec les sportives, la cylindrée augmente le prix car un conducteur peut être plus tenté d’accélérer, ce qui multiplie le risque d’accident et le degré des dégâts.

L’astuce est de se renseigner sur les modèles les plus volés ou vandalisés pour faire son choix. Mais aussi de s’orienter sur des véhicules pas trop puissants.
 

2/ Le choix du domicile


Là aussi les statistiques jouent. L’assurance sera plus chère dans une grande ville car il y a plus d’automobiles donc plus de risques d’accidents en comparaison avec un village. De plus un quartier réputé moins sûr avec un taux de vols ou dégradations plus élevé peut aussi alourdir le tarif.

En revanche, si vous possédez un garage cela peut faire baisser la note. Car votre véhicule y sera plus protégé qu’à l’extérieur. Par conséquent, n’oubliez pas de préciser tous cela.

Pensez aussi à équiper votre véhicule d’une alarme et d’un antivol pour rassurer l’assureur.


 

3/ L'utilisation


Si vous utilisez votre véhicule pour vos déplacements professionnels, vous paierez plus que si vous roulez les week-ends seulement. Le nombre de kilomètres parcourus peut être pris en compte. Il existe des assurances au kilomètre.
 

4/ Avoir le bon profil


Selon l’âge et le métier, le prix peut varier. Un jeune conducteur par son inexpérience paiera plus que quelqu’un de confirmé. Pour eux le bon plan est d’aller chez l’assureur de leurs parents.

Le comportement sur la route est aussi important. Si votre passé de conducteur est vierge d’accidents, il faudra le faire valoir auprès de l’assureur. D’ailleurs, celui-ci peut se baser sur le bonus-malus utilisé par l’ancienne compagnie.

Conseil : lorsque vous êtes assuré, il est parfois utile de ne pas déclarer tous les sinistres où vous êtes responsables et qui sont sans gravité. Envisagez de prendre vous-même en charge les réparations afin de ne pas alourdir votre malus et le coût de l’assurance à l’avenir.

5/ La franchise et le paiement


En augmentant la franchise certains assureurs consentent à baisser le prix de l’assurance. C’est également le cas si l’on privilégie un paiement à l’année.
Grouper plusieurs assurances peut aussi permettre de payer moins.
 

Dernier conseil


N’hésitez pas à utiliser des comparateurs en ligne afin de voir les différents tarifs proposés.



A lire aussi :

Lire Plus
A la recherche d'une assurance ?

Simulez, comparez et trouvez l'assurance qu'il vous faut avec l'E-Konomiste.

Laissez votre commentaire


Partagez vos expériences !

Envoyer un commentaire