Marina Ferreira
Marina Ferreira
08 Mar, 2014 - 15:24
Conseils pour négocier un prêt hypothécaire

Conseils pour négocier un prêt hypothécaire

Marina Ferreira
Vous souhaitez acheter une habitation ? Découvrez nos conseils afin de pouvoir négocier votre prêt hypothécaire et bénéficier de conditions très avantageuses pour votre financement.
Bien négocier un prêt hypothécaire peux vous faire économiser une somme d’argent considérable. Obtenir une formule bon marché, va dépendre de vos talents de négociateur ! 

Faites jouer la concurrence pour votre prêt hypothécaire

Les conditions d’un prêt hypothécaire peuvent varier selon l’organisme financier que vous consultez. N’acceptez donc jamais la première offre : le taux d’interêt affiché peut être négocié.
L’idéal est de commencer par prendre un rendez-vous auprès de votre banquier et de prendre connaissance des offres proposées. Ensuite, il est important de faire jouer la concurrence, en consultant d’autres établissements financiers afin de pouvoir essayer de décrocher un taux plus intéressant. 
Pour finir, si vous le désirez, vous pouvez toujours revenir voir votre banque, lui décrire vos démarches et parler des offres qu’on vous a faites ailleurs – type de prêt, taux d’intérêts et avantages. A ce moment-là, vous aurez une bonne idée de ce que vous pouvez négocier.
Néanmoins, n’oubliez pas que la négociation doit viser des réductions de tarifs ou des clauses réalistes. N’essayez pas de tout négocier à tout prix.
 
Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour mener une telle négociation, vous pouvez faire appel à un courtier hypothécaire, mais gardez en tête que le courtier se rémunère.. 
 

Négocier les conditions du prêt hypothécaire

Une fois choisi, il faut négocier les conditions du crédit : le montant de votre apport, la durée, le terme du prêt hypothécaire et combien de temps il sera en vigueur, la fréquence de vos paiements (mensuelle, bimensuelle, etc.) et le taux d’intérêt – si vous choisissez une hypothèque à taux fixe.
Vous pouvez encore négocier les frais de dossier et les pénalités de remboursement anticipé.
Sachez enfin que votre dossier est toujours le meilleur argument pour négocier. Défendez un bon profil d’emprunteur (une carrière prometteuse, un entrepreneur intrinsèque, etc.).
A lire aussi :