Ekonomiste
Ekonomiste
14 Mar, 2014 - 16:35
Comment obtenir le remboursement de frais bancaires abusifs ?

Comment obtenir le remboursement de frais bancaires abusifs ?

Ekonomiste
Comment contester des frais bancaires abusifs ? Avec l'E-Konomiste, découvrez les démarches d’obtention du remboursement de frais abusifs et comment identifier les prélèvements plafonnés.

Découvrez un compte bancaire plus avantageux !

Si vous remarquez que votre banque fait des prélèvements de frais bancaires abusifs, pour des chèques sans provision, par exemple, ou d’autres incidents, vous devez obtenir leur remboursement. Mais comment obtenir le remboursement de ces frais bancaires abusifs ? Voici quelques conseils à suivre ! 
Les banques ne pardonnent pas les incidents de paiement et facturent souvent des frais exorbitants, mais vous devez toujours vérifier les opérations bancaires afin d’éviter ou de demander votre remboursement de prélèvements, car la banque peut commettre des erreurs ou appliquer des frais abusifs. 
Par exemple, il est important de savoir que si vous payez un achat avec un chèque sans provision, les frais facturés ne peuvent excéder 30 euros concernant les sommes inférieures à 50 euros, et 50 euros si la valeur est supérieure à 50 euros.

Vérifier la grille tarifaire et les règles d’application

Même si les frais sont prévus, vérifiez qu’ils correspondent à la grille tarifaire et quelles sont les règles d’application de ces frais prélevés. 
Vous pouvez demander le remboursement d’un prélèvement à votre banque si votre autorisation de prélèvement ne mentionne pas le montant exact déterminé à l’avance et s’il dépasse la valeur prévu par rapport à vos dépenses passées.

 

Démarche d’obtention du remboursement de frais abusifs

Si vous identifiez le prélèvement de frais abusifs suite à une opération bancaire, vous avez un délai de deux mois à compter du débit de votre compte afin de pouvoir faire une demande de remboursement des frais abusifs sur votre compte bancaire auprès de votre banque.

Il convient d’ envoyer une lettre recommandée avec AR à votre banque en lui expliquant les raisons pour lesquelles vous réfutez ce prélèvement. Il peut être utile de joindre l’historique de vos prélèvements antérieurs pour prouver que celui-ci est bien plus élevé que les précédents par exemple. Cette démarche vous permettra également de garder une trace de votre réclamation.

En général, la banque vous remboursera les frais abusifs dans les dix jours suivants votre réclamation en les créditant directement sur votre compte courant. 
A lire aussi :